République du Sénégal Ministère de l'Environnement et de la Protection de la nature
Accueil > Projets et programmes > Projets et programmes par structure > Projets et programmes rattachés à la Direction des Eaux, Forêts, Chasse, et de la Conservation des Sols   RecherchePlan du siteContact
Documentation
•   Législation et réglementation
•   Politiques et stratégies
•   Bulletins du ministère
•   Autres documents
Informations sur l’environnement
•   Statistiques générales
•   Environnement et ressources naturelles
•   Parcs et réserves
•   Cartes
•   Définitions
•   Sigles et acronymes
Galerie photos
•   Problèmes environnementaux
•   Protection de l’environnement
•   Parcs et réserves
•   Photos inaugurales du nouveau Siège
Liens
•   Partenaires
•   Liens utiles
Le ministère
•   Le Ministre
•   Organisation du ministère
•   Annuaire
A la une
•   AVIS DE RECRUTEMENT 2013 : LISTE DEFINITIVE DES ADMIS
•   Les Aires Marines Protégées
•   L’Economie Verte
Activités
•   La candidature du Sénégal à la Cop 22
•   CDS-MT 2011-13
•   Rapport de performance
Services aux usagers
•   Pollution, nuisances
•   Parcs et réserves
•   Chasse
•   Gestion et exploitation forestière
•   Cartographie et imagerie
Projets et programmes
•   Projets et programmes par structure
PRL - Projet de reboisement du littoral

APERCU DU PROJET

Nom du projet : Projet de Reboisement de la Zone du Littoral en République du Sénégal

Signature de l’Echange de Notes : le 02 Juillet 2001

Montant indiqué dans l’Echange de Notes : 1 074 000 000 Yens

Maître d’ouvrage : Direction des Eaux et Forêts, Chasses et de la Conservation des Sols du Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature

Sites du Projet : Dune de Nyalor, Fass boye-1, Fass boye-2, Khondio et Dieuleuk

Durée : du 1er Novembre 2001 du 15 Mars 2006

Consultant : Association Japonaise de Technologie Forestière

Conclusion de l’Accord des services de consultation : le 16 Juillet 2001

Vérification faite par le Gouvernement du Japon/Date : le 23 Juillet 2001

Numéro : 13-VGJ-K-13

Contractant : Kitano-Fuji Groupement

Appel d’Offres : le 05 Septembre 2001

Conclusion du Contrat des Travaux : le 11 Septembre 2001

Vérification faite par le Gouvernement du Japon/Date : le 11 Octobre 2001

Numéro : 13-VGJ-K-32

Bureau/Numéro de téléphone : 864 31 60 ; Fax : 864 31 61

PRESENTATION DU PROJET

Le Projet de Reboisement de la Zone du Littoral (PRL) financé par le Japon, via la JICA (Agence japonaise pour la Coopération internationale) est un programme de fixation des dunes qui s’intéresse aux Niayes du littoral Nord du Sénégal.

Dans un passé récent, des efforts louables ont été entrepris en matière de fixation des dunes le long de la Grande Côte par la mise en oeuvre de projets, se traduisant par la réalisation de 12 000 ha de plantations entre 1974 et 1990, grâce à l’assistance du PNUD-UNSO, des Canadiens et des Américains.

Toutefois, des superficies très importantes (45 000 ha d’après le PAFS) restent à être couvertes pour juguler ce phénomène d’ensablement. D’autres efforts sont donc encore nécessaires pour inverser la tendance actuelle.

C’est pourquoi le Gouvernement du Sénégal, en août 1998, avait sollicité la coopération japonaise pour le financement du PRL, financement négocié, par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de Kyoto de la Convention Cadre sur les Changements Climatiques et, notamment, du volet de séquestration du carbone du Mécanisme de Développement Propre (MDP).

Il convient également de signaler que cette requête avait été faite dans le cadre de l’Aide financière non remboursable accordée par le Japon à notre pays. Ce type de financement n’avait jusqu’ici financé au Sénégal que des projets d’infrastructures et d’équipements qui s’adaptent mieux à ses mécanismes dont les principes et exigences, au niveau des procédures d’exécution, diffèrent de ceux des autres Bailleurs de Fonds apportant également leur assistance au Sénégal.

En effet, ce type de financement ne peut être exécuté que par des entreprises japonaises, sous le contrôle de consultants japonais, respectivement sélectionnés par appel d’offres.

C’est donc une première au Sénégal, de voir cette démarche s’appliquer dans le reboisement proprement dit.

Le programme global du PRL vise la réalisation 2.037 ha de fixation de dunes dans les régions de Thiès et Louga avec une enveloppe de 16 à 17 milliards Cfa, selon le cours du Yen.

Dans le cadre de ce programme, un Echange de Notes (E/N) relatif au Projet a été signé le 02 Juillet 2001 entre le Ministre de l’Economie et des Finances et l’Ambassadeur du Japon au Sénégal. Cet Echange de Notes d’un montant d’à peu près de 5,5 milliards de nos francs (1 074 000 000 yens) est destiné au financement de la Première Phase du Projet pour une durée de 5 ans, pour la fixation des dunes dans les Niayes de la région de Thiès.

La région de Louga sera concernée par la 2ème phase qui est prévue à partir de 2006.

C’est en vertu du mécanisme de financement japonais que :

  • Le 16 juillet 2001, sur recommandation de la JICA, la Direction des Eaux et Forêts et le consultant japonais, l’Association Japonaise de Technologie Forestière (JAFTA) avaient conclu, un Accord de services de consultation dans le cadre du suivi/contrôle de la mise en œuvre des travaux du projet ;
  • Le 11 septembre 2001, la Direction des EAUX ET Forêts avait eu à signer un contrat des travaux avec l’entreprise japonaise Kitano-Fuji Groupement, sélectionnée par Appel d’offres pour la réalisation des travaux.

Objectif global

Le Projet a pour but de contribuer à l’effort de réhabilitation du Périmètre de Restauration des Niayes, en fixant les dunes par des activités de reboisement, en vue de protéger les cuvettes maraîchères et, par conséquent, d’améliorer les conditions de vie des populations locales.

Objectif spécifique

Le Projet a pour objectif de réaliser en 10 ans 2037 ha de plantations sur 16 dunes localisées dans le littoral des régions de Thiés et de Louga.

Cet objectif devra permettre de sauvegarder 98 cuvettes maraîchères équivalent en superficie à 864 ha de terres cultivables susceptible de produire quelques 12.659 tonnes de légumes par an.

Stratégie de mise en oeuvre de la phase 1

Les travaux du Projet sont exécutés en régie par l’entreprise japonaise Kitano-Fuji Groupement, sous le contrôle de JAFTA. Dans l’exécution de leurs tâches, ces deux sociétés doivent strictement se conformer aux dispositions du Contrat des travaux et de l’Accord de services de consultation, relatives à la réalisation des travaux.

Dans la mise en œuvre des travaux, le contractant, Kitano-Fuji Groupement fournit tous les équipements, la main-d’œuvre et les matériaux nécessaires à l’exécution du contrat. Dans ce cadre il a opéré une sous-traitance d’une partie de ce contrat avec deux entreprises sénégalaises, SENAGROSOL CONSULT et AFRIDA 18 SAFAR.

Le consultant japonais, JAFTA, assure le suivi/contrôle des travaux.

Le service des Eaux et Forêts coordonne toutes les activités techniques du projet et exécute tous les engagements administratifs pris par le Sénégal.

Les populations qui sont bénéficiaires du projet constituent la quasi-totalité de la main-d’œuvre.

Zones d’intervention :

Région de THIES, Départements de Tivaouane et de Thiès ( respectivement dans la Communauté Rurale de Darou Khoudoss, la Commune de Mboro et la Communauté Rurale de Notto Gouye Diama )

Sites du Projet :

Les dunes de Nyalor, Fass-Boye 1 et Fass-Boye 2 (C.R de Darou Khoudoss), la dune de Khondio (C. de Mboro) et celle de Dieuleuk (CR de Notto)

Choix des espèces :

les espèces choisies pour les plantations sont le filao et l’eucalyptus ; leurs caractéristiques leur permettent de pousser rapidement sur la dune et de la fixer. Ces espèces seront mélangées sur le site, dans la proportion 80% de filao contre 20% d’eucalyptus, cette dernière étant surtout utilisée dans les parties basses et les versants des dunes.

Densité et écartement : la densité retenue est de 2000 pieds à l’hectare avec un écartement de 2,5 m entre les lignes et 2,0 m sur la ligne.

Durée de la phase 1 : du 1er Novembre 2001 au 15 mars 2006

Programme annuel des réalisations et budgets correspondants

2001-2002 239,20 ha 251.700.000 yens environ 1, 3 milliard F Cfa
2002-2003 229,00 ha + regarni 255.900.000 yens
2003-2004 229,20 ha + regarni 249.000.000 yens
2004-2005 regarni 159.100.000 yens
2005-2006 regarni 61.860.000

1 Yen vaut approximativement 5,42 F Cfa


Organigramme du PRL
 

Mis à jour le 25 juin 2004

© Ministère de l’Ecologie et de la Protection de la nature Crédits et mentions légales   | Haut de page |