République du Sénégal Ministère de l'Environnement et de la Protection de la nature
Accueil > Projets et programmes > Projets et programmes par structure > Projets et programmes rattachés au Cabinet   RecherchePlan du siteContact
Documentation
•   Législation et réglementation
•   Politiques et stratégies
•   Bulletins du ministère
•   Autres documents
Informations sur l’environnement
•   Statistiques générales
•   Environnement et ressources naturelles
•   Parcs et réserves
•   Cartes
•   Définitions
•   Sigles et acronymes
Galerie photos
•   Problèmes environnementaux
•   Protection de l’environnement
•   Parcs et réserves
•   Photos inaugurales du nouveau Siège
Liens
•   Partenaires
•   Liens utiles
Le ministère
•   Le Ministre
•   Organisation du ministère
•   Annuaire
A la une
•   AVIS DE RECRUTEMENT 2013 : LISTE DEFINITIVE DES ADMIS
•   Les Aires Marines Protégées
•   L’Economie Verte
Activités
•   La candidature du Sénégal à la Cop 22
•   CDS-MT 2011-13
•   Rapport de performance
Services aux usagers
•   Pollution, nuisances
•   Parcs et réserves
•   Chasse
•   Gestion et exploitation forestière
•   Cartographie et imagerie
Projets et programmes
•   Projets et programmes par structure
GIRMaC - Programme de gestion intégrée des ressources marines et côtières

OBJECTIFS

1. Objectifs globaux

  • Conservation des espèces en danger et des écosystèmes représentatifs
  • Réduire la pression anthropique sur les ressources de la biodiversité marine et côtière
  • Renforcement du cadre institutionnel et légal
  • Renforcement des capacités des acteurs en gestion participative

2. Objectifs spécifiques

  • Le renforcement de la gestion des aires protégées marines et côtières
  • Le développement et l’exécution des systèmes participatifs pour la gestion durable de la biodiversité
  • Amélioration des capacités de protection et de conservation de la biodiversité marine et côtière

RESULTATS ATTENDUS

  • Programme de Gestion Intégré des Zones Marines et côtières-Informations issues des résultats des recherches participatives ;
  • Accords de coopération et de synergie avec les autres initiatives nationales et sous-régionales avec un intérêt particulier sur les impacts environnementaux et socioéconomiques positifs ;
  • Propositions de micro-projets orientés vers la conservation et la gestion durable des ressources ;
  • Familiarité avec les nouvelles technologies d’utilisation durable des ressources naturelles, y compris des visites de familiarisation
  • Une bibliographie exhaustive sur les zones marines et côtières ;
  • Une base de données sur les zones marines et côtières ;
  • Base de données sur les impacts socioéconomiques potentiels ;
  • Renforcement des capacités des acteurs pour une communication effective
  • Établissement d’un cadre de concertation des acteurs sous la forme d’un forum Internet
  • Initiation de programmes radio et télévision sur les questions touchant à la biodiversité marine et côtière -Mobilisation de nouveaux partenaires financiers ;
  • Élaboration d’un document de projet de gestion de la biodiversité marine et côtière ;
  • Identification d’un système de suivi-évaluation avec les paramètres quantitatifs, qualitatifs et le chronogramme.

ZONE D’INTERVENTION

Zones marines et côtières du Sénégal

TYPE D’INTERVENTION

Etudes diagnostic, Planification, Gestion

PHASES (date de démarrage, durée)

  • Pas encore démarré.
  • Durée prévue : 6 mois

STRUCTURE DE TUTELLE

Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature/Direction des Parcs Nationaux.

PRINCIPAUX PARTENAIRES

Cadre institutionnel

  • MJEHP : Promoteur et bénéficiaire du projet ; il délègue la coordination au CNB attaché à la DPNS.
  • Comité de pilotage choisi parmi les membres du CNB ;
  • Comité technique restreint dirigé par le DPN
  • Coordonnateur et équipe administrative
  • experts nationaux et internationaux
  • Groupes communautaires et acteurs locaux
  • Comité des Bailleurs de fonds et agences d’exécution

BAILLEUR DE FONDS

Banque Mondiale

FINANCEMENT (montant, bailleurs et contrepartie)

  • Amount of PDF Requested US$ 349,462
  • PDF Co-Funding US$ 136 000 various
  • Government of Senegal US$ 48 000
  • Block A or Block B awarded : No
  • Total amount of funding US$ 533 462

PRINCIPALES ACTIVITES REALISEES

  • Séminaire de lancement du projet de Gestion de la Biodiversité marine et côtière
  • Appels d’offres des études de services et fournitures de matériels
  • Appel à candidature de Postes prévus dans le Projet

ACTIVITES PREVUES

1. Analyse de la situation initiale ;
2. Ateliers et séminaires nationaux participatifs ;
3. Préparation du projet avec la participation des communautés ;
4. Campagnes de promotion, d’information et d’éducation ;
5. Étude des impacts socio-économiques du projet.

Page WEB GIRMAC

OBJECTIF DE DEVELOPPEMENT

Amélioration la gestion durable des ressources marines et côtières par les communautés et le gouvernement du Sénégal dans trois zones d’intervention prioritaires.

OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL

Assurer la conservation et la gestion des écosystèmes marins et côtiers du Sénégal, qui sont significatifs sur le plan mondial, et vitaux pour l’existence durable des communautés côtières.

RESULTATS ATTENDUS

  • La réduction de la dégradation des ressources halieutiques telle que visée dans la politique de développement durable de la pêche est assurée.
  • La conservation des habitats critiques pour le maintien des ressources est améliorée en conformité avec la politique environnementale du Sénégal et avec les conventions internationales pertinentes (Biodiversité en particuliers).

ZONES D’INTERVENTION

  • Delta du fleuve Sénégal, aval barrage Diama à l’embouchure du fleuve Sénégal ;
  • Presqu’île du Cap-Vert élargie à la Petite Côte, de Cambérène à Ngaparou
  • Delta du Saloum, de Joal à Djinak.

PRINCIPES D’INTERVENTION

  • Approche Programme
  • Sélectivité
  • Approche écosystème
  • Promotion de la cogestion

COMPOSANTES

COMPOSANTE 1- Gestion durable des pêches COMPOSANTE 2 Conservation des habitats critiques et des espèces

STRUCTURE DE TUTELLE

Ministère de l’Environnement de la Protection de la Nature, des Bassins de Rétention et des Lacs Artificiels pour la Composante 2 à travers la Direction des Parcs Nationaux Ministère de l’Economie Maritime, des Transports Maritimes et de la Pisciculture pour la Composante 1 à travers la Direction des Pêches Maritimes

PRINCIPAUX PARTENAIRES

  • Comité National Biodiversité (CNB),
  • Comité MAB
  • Conseil National Consultatif sur la Pêche Maritime (CNCPM)
  • Comité Sous Régionale des Pêches (CSRP) ;
  • ONG du secteur de la conservation ;
  • Collectivités locales ;
  • Associations communautaires de base etc.

    AGENCE D’EXECUTION

    Banque Mondiale

FINANCEMENT

  • l’Association Internationale pour le Développement (IDA) de la Banque mondiale pour le crédit finançant la composante 1 ;
  • Le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour le Don finançant la composante 2 et ;
  • Une contrepartie du Gouvernement du Sénégal.

DUREE

La durée initiale du Programme est de cinq (05) ans (2005- 2010)

PRINCIPALES ETUDES REALISEES PORTANT SUR LA BIODIVERSITE

  • Etude de base sur la biodiversité ;
  • Audit environnemental du bassin de la Somone ;
  • Etude sur la participation des communautés locales ;
  • Evaluation Environnementale et Sociale
  • Evaluation du Projet sur l’Espace Naturel de Cüppam à Popenguine
  • Revue des dépenses publiques du secteur de la conservation

ACTIVITES PREVUES

  • Préparation de plans d’aménagement des pêcheries à l’échelle nationale,
  • Préparation ou actualisation de plans de gestion des sites d’ancrage de conservation
  • Renforcement du cadre de conservation de la Biodiversité et les aires protégées ;
  • Valorisation des initiatives de cogestion locales des pêcheries clefs ;
  • Mise en place d’un système de suivi de la biodiversité
  • Appui au comité MAB
  • Formation des agents de la DPN et DPM

CELLULES DE MISE EN ŒUVRE DES ACTIVITES

L’exécution du programme est assurée par deux institutions fortement impliquées dans la politique de gestion des ressources marines et côtières du Sénégal. Il s’agit de la Direction des Parcs Nationaux et de la Direction des pêches Maritimes. Elles abritent les Cellules de Mise en Œuvre (COMO) des activités du Programme.
  • COMO- PECHE (Composante 1)
  • COMO- ECOSYSTEME (Composante 2)

CONTACTS

Dr Mbarack DIOP, Coordonnateur
Sicap Bourguiba, Villa N 20 Dakar
BP : 5135 Dakar- Fann
Tel : 824-37-93 - 832 23 09 - Fax : 824-37-75
Email : tropica@sentoo.sn - biomarine@sentoo.sn
Internet : http://www.girmac.sn

 Documents du GIRMaC

Mis à jour le 8 avril 2009

© Ministère de l’Ecologie et de la Protection de la nature Crédits et mentions légales   | Haut de page |