Accueil / Lesactualites / CEREMONIE DE LANCEMENT DE LA SEMAINE NATIONALE DE RAMASSAGE DES DECHETS PLASTIQUES

CEREMONIE DE LANCEMENT DE LA SEMAINE NATIONALE DE RAMASSAGE DES DECHETS PLASTIQUES

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE   Monsieur le Ministre du Renouveau urbain, de l'Habitat et du Cadre de Vie ; Monsieur le Ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des Produits locaux et des PME ; Monsieur le Ministre de la Gouvernance Locale, du Développement et de l'Aménagement du Territoire : Monsieur le Gouverneur de la région de Dakar ; Messieurs les Préfets de Dakar, Pikine, Guediewaye et Rufisque ; Mesdames Messieurs les Représentants de l'Association des Maires et Présidents de Départements, Monsieur le Maire de la Commune de Sicap Mbao, Monsieur le Coordonnateur de l'Unité de Coordination et de Gestion du PNGD Mesdames, Messieurs,  les partenaires et professionnels du plastique, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs  Chers invités, Je me réjouis d'être avec vous ce matin, en ce jour du 4 Janvier 2016, qui est ainsi inscrit dans les annales de l'environnement, avec l’entrée en vigueur de la loi n°2015/09 du 04 mai 2015 relative à l’interdiction de la production, de l’importation, de la détention, de la distribution et de l’utilisation des sachets plastiques de faible micronnage et à la gestion rationnelle des déchets plastiques. Comme vous le savez, la gestion des déchets ménagers et assimilés, ceux en plastique en particulier, constituent encore de véritables préoccupations  environnementales  pour le Gouvernement et  nos collectivités locales. Le problème se pose aujourd'hui avec acuité, au regard du spectacle désolant qu'offre la prolifération des sachets plastiques de faible micronnage utilisés comme emballages, dispersés dans les milieux naturels et artificiels au niveau de nos villes et de nos campagnes. La dissémination de ces déchets plastiques, qui ont une longue durée de vie - de 3 à 4 siècles - dans ces différents milieux, constitue un sérieux problème environnemental qui affecte inéluctablement d’autres secteurs clés du développement économique et social comme la santé,  l’agriculture, la pêche, l’élevage, le tourisme, etc. A titre de rappel, ces déchets plastiques, mal gérés, vous en convenez tous avec moi, posent des problèmes à différents niveaux :   •    Sur le cadre de vie : les sachets plastiques constituent une véritable source de pollution visuelle, car leur dispersion dans les paysages, défigure les rues de nos villes et villages. Ils peuvent aussi être à l’origine de l’encombrement des caniveaux et des égouts contribuant ainsi à la récurrence de déversement des eaux usées ou de phénomènes d’inondations. •    Sur le plan écologique : les sachets plastiques participent à la dégradation des terres de culture entrainant ainsi une baisse des surfaces agricoles, du taux d’infiltration du sol et par conséquent la réduction du rendement agricole. Chez les végétaux, les sachets plastiques peuvent inhiber la photosynthèse et la germination des graines, impactant ainsi négativement la régénération des peuplements. L’action néfaste des sachets plastiques se manifeste également à l’égard  du bétail et de la faune (mammifères marins) par une mortalité plus importante par indigestion et étouffement, après ingurgitation. •    Sur le plan de la santé : le brûlage des déchets plastiques entraine la production de polluants organiques persistants (dioxines, furannes) qui provoquent le cancer, l’irritation des yeux ainsi que des maladies cardiovasculaires et respiratoires.  Mesdames, Messieurs, Fort de ce constat, le Gouvernement du Sénégal a pris la pleine mesure, à travers le vote et la promulgation de la loi n°2015/09 y relative, objet de notre rencontre d'aujourd'hui, pour poser les bases d'une gestion écologiquement rationnelle et durable du plastique et de ses déchets. La situation est alarmante à l’échelle planétaire et il nous revient tous ensembles, de nous mobiliser, pour venir à bout de ce fléau.  C'est à ce titre, que Monsieur le Président de la République, son Excellence Macky SALL m'a instruit, à l'occasion de la cérémonie de clôture de la 1ére Edition de la Conférence nationale sur le Développement durable le 25 Juillet 2015 et  réitéré dans le communiqué du conseil des Ministres du 29 Juillet 2015, d'organiser sur l'ensemble du territoire national,  une campagne nationale de ramassage des déchets plastiques pour marquer l'entrée en vigueur de cette loi  et d'y impliquer l'ensemble des acteurs évoluant dans le domaine de l'environnement.  Pour ce faire, mon département a jugé utile d’organiser avec toutes les parties prenantes, une semaine nationale de ramassage des déchets plastiques qui démarre aujourd'hui jusqu'au 10 janvier 2016 et qui va nous conduire, pour une première phase, dans les capitales régionales de Thiès, Louga, Diourbel et Kaolack. Cette campagne contribuera à l’assainissement de nos collectivités locales et à l’amélioration du cade de vie, notamment en milieu urbain envahi par les déchets plastiques. En effet, d'après une étude menée par le Programme National de Gestion des Déchets en 2014 : 102 698 343 tonnes de plastiques sont importées chaque année au Sénégal conduisant ainsi à une production annuelle estimée à 193 000 tonnes de déchets rejetés  dans nos ordures ménagères et assimilées.  En revanche,  seule une quantité de 8 040 tonnes de déchets plastiques est collectée en vue d’un recyclage et/ou d’une valorisation.  Ces chiffres sont assez éloquents et devraient nous amener à repenser nos modes de consommation et de production pour les rendre plus viables et respectueux de l'environnement A cet égard la politique gouvernementale de gestion des déchets plastiques vise à promouvoir le slogan des 3RVE, à savoir: Réduire, Réutiliser, Récupérer, Recycler, Valoriser et Eliminer. Et c'est là, tout le sens qu'il faudra donner à cette semaine qui vise principalement à: 1. informer et sensibiliser nos compatriotes sur le contenu de la loi et sa mise en œuvre en vue de susciter un nouveau comportement citoyen autour de la gestion  des déchets plastiques ; 2. mobiliser les acteurs étatiques, non étatiques et les populations autour  d'activités de  ramassage et de collecte des déchets plastiques; 3. appuyer le développement de filières de collecte, de valorisation et/ou d’élimination des déchets plastiques, considérées comme de véritables sources de création d'emplois et de lutte contre la pauvreté.   Mesdames et messieurs, chers invités,  La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui est aussi l’occasion pour mon département de procéder à la mise en place des points récuplast.  Ce que nous recherchons à travers cette initiative  c’est de récupérer le plastique usagé (le stock de plastique dans la nature)  et de produire grâce au rotomoulage des chaises, des seaux, des bacs, des pots de fleur etc….   Ce que nous visons à travers cette économie circulaire des déchets plastiques c’est aussi de permettre à des jeunes de gagner leur vie  grâce à une activité décente de récupération et de vente  de déchets plastiques. Ce que nous souhaitons enfin,  c’est d’atténuer voir de supprimer  les altérations et nuisances que les déchets plastiques créent à notre cadre de vie. Avec la promotion des emplois verts au profit des jeunes et des femmes mon département dans le cadre du PACEV (Programme d’Appui à la création d’Emplois Verts) mettra en place cinquantaine de points récuplast à travers tout le pays. Chaque point récuplast générera au moins 2 emplois directs et 3 indirects. Mesdames, Messieurs La tenue de cette journée officielle de lancement de la semaine nationale de ramassage des déchets plastiques à Diameguène SICAP MBAO m’offre l’occasion de magnifier l’excellente collaboration tissée entre la mairie de Diameguène SICAP MBAO, le  Programme National de Gestion des déchets et la SIMPA dont je salue ici la présence de son Directeur Général Monsieur Ibrahim HAWILI, mais également celle des professionnels de la récupération et de la valorisation des déchets plastiques en l’occurrence, PROPLAST Industrie et SODIAPLAST.  C’est là, un bel exemple de partenariat public/privé qu’il faudra promouvoir pour une gestion durable de l'environnement.  Mesdames, Messieurs Je voudrais avant de clore mon propos, rappeler aux opérateurs qui sont dans le secteur du plastique, qu’il y a un grand marché qui s’ouvre à eux avec l’entrée en vigueur de la loi. C’est à vous de satisfaire la demande des petits commerces et des populations en termes d’alternative. La loi est claire dans ses articles. Elle rappelle dans son article 6 votre devoir « de proposer aux ménages et autres utilisateurs un système de collecte ou de reprise des déchets plastiques en vue de leur valorisation, recyclage ou élimination. » En cela, vous avez le soutien de l’Etat à travers mon département.  Pour finir, ce semble important de souligner que l’Etat observera célérité et sévérité par rapport au respect strict de la loi. Cela pour être compté parmi ceux qui ont réussi le pari. Nous pouvons et devons réussir. Tous ensemble nous combattrons le péril plastique. Je puis vous assurer que mon département y mettra les moyens nécessaires et nous continuerons également de communiquer avec toutes les parties prenantes pour l’atteinte des objectifs visés par cette loi. Enfin, je voudrais remercier personnellement  l'ensemble des partenaires ainsi que les bonnes volontés qui ont apporté leur appui et soutien à la réalisation des activités de cette semaine. Qu'ils trouvent ici l'expression de ma profonde gratitude. Il s'agit nommément de : -    Monsieur le Maire de Sicap Mbao, pour l'accueil et la mobilisation, -    Le Programme National de Gestion des Déchets pour la mise à disposition de matériel de collecte et de techniciens de surface; -    Les entreprises partenaires (SIMPA, SONATEL, NESTLE, ECOBAG, SOSENAP, la CNES, …) pour leur sens élevé de la Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE),  -    Les professionnels de la récupération et de la valorisation des déchets plastiques (PROPLAST et SODIAPLAST), pour votre implication manifeste dans l’organisation de cette semaine. Sur ce, je déclare ouverte la semaine nationale de ramassage des déchets plastiques. Je vous remercie de votre aimable attention.  
Date: 
6 Janvier 2016 - 9:30am