Accueil / Lesactualites / Lutte contre l'exploitation illicite du bois: le Ministre de l'Environnement pour le renforcement des actions de développement local

Lutte contre l'exploitation illicite du bois: le Ministre de l'Environnement pour le renforcement des actions de développement local

C'est dans l'enceinte de la brigade de Dabo, où sont stockés les bois saisis par les agents des eaux et forêts, qu'a démarré cette dernière étape de la visite du Ministre de l’Environnement qui l’a conduit précédemment dans les localités de Zinguinchor, Bignona, Diouloulou et Sedhiou.

Devant les autorités administratives et les maires de six communes, l'inspecteur régional de Kolda a présenté au ministre de l'Environnement et du développement durable,  les saisies de bois opérées au courant du mois d'octobre. Plus de trente interpellations ont été faites dans La forêt aménagée  de kandiator qui fait 54.200 ha.  M. Omar DIENG a souligné " la complicité des populations riveraines des massifs forestiers dans l'exploitation illicite du bois ".

Bouna Koita, maire de Dalambere a prié le ministre de l'Environnement de travailler en urgence pour « la création d'emplois verts pour endiguer le phénomène du trafic de bois ». Dans une approche pédagogique, le Pr Mame Thierno DIENG a  invité les populations à s'impliquer davantage dans la lutte « contre les ennemis de la nature et de renforcer la sécurité économique du pays ».

Après avoir constaté de visu les coupes illégales de bois dans le massif de Kandiator, le ministre a terminé sa visite dans la forêt aménagée de Medina Salam Dingha qui polarise 55 villages pour  32 000 Ha. Dans ce massif, 84 producteurs de charbon de bois contre 320 pour celui de kandiator, sont encadrés par le service des Eaux et Forêts. Mame Thierno DIENG a eu droit à une présentation de la meule casamançaise  pour  la fabrication du charbon de bois par un producteur et les experts du PROGEDE.

Pr Mame Thierno Dieng Ministre de l'Environnement du Sénégal

« Nous  avons constaté ici l’ampleur du phénomène de l’exploitation illicite du bois. La lutte contre ce fléau participe d’une volonté rationnelle et  judicieuse de gestion de la ressource » a déclaré le Pr Mame Thierno Dieng. Pour ce dernier il ne fait aucun doute que « les efforts de développement local sont un des moyens puissants de lutte contre le phénomène. Si les populations locales ont des revenus consistants avec moins de contraintes, c’est aussi un moyen d’extinction de cette mauvaise pratique » a souligné le Ministre qui a salué l’encadrement des populations dans l’exploitation du charbon dans les forêts aménagées.

Le Ministre de l’Environnement a conclu en encourageant les populations à s’impliquer davantage dans ces efforts car  « tout ce que nous faisons, tout ce que l’Etat fait c’est pour ces populations (…) et j’ai l’impression qu’elles ont compris qu’il est de leur intérêt de contribuer à cette lutte parce qu’on leur a montré clairement que la ressource peut leur être productive ».

Pr Mame Thierno Dieng Ministre de l'Environnement du Sénégal

 

 

Actualités récentes